CEREC

Quiz Bücco

Quiz Bücco,
Connaissez-vous
vraiment votre bouche?

Répondre au Quizz

Définition

La restauration de type CEREC est issue d’une technologie de pointe développée il y a 30 ans et s’étant sans cesse améliorée depuis. Le nom CEREC provient d’un acronyme anglophone (Chairside-Economical-Restauration-Esthetic-Ceramic), qui signifie «Restauration en Céramique Économique et Esthétique fabriquée à la Chaise». Cette technologie permet de fabriquer une restauration en céramique de qualité supérieure en une seule visite. Les couronnes et les incrustations indirectes sont les restaurations les plus utilisées.

Il est aussi possible de fabriquer des couronnes sur implants, des ponts temporaires en acrylique, ou des facettes de céramique. Grâce à des avancées récentes, cette technologie permet maintenant la création de guides chirurgicaux en implantologie intégrant la technologie du scan 3D.

L’appareil CEREC permet aussi à ses utilisateurs de transmettre leurs modèles numériques à leur laboratoire dentaire. Cela évite aux patients d’avoir à prendre des empreintes conventionnelles souvent plus inconfortables.

Indications de traitement

Une restauration CEREC est majoritairement indiquée pour:

  • Renforcer une dent à la suite d’un traitement de canal (dent dévitalisée);
  • Protéger une dent affaiblie par la carie;
  • Renforcer une dent cassée, fissurée, fêlée ou fracturée;
  • Renforcer une dent ayant déjà une large restauration en amalgame ou en composite;
  • Recouvrir une dent déformée, décolorée;
  • Améliorer l’apparence du sourire;
  • Redonner de la hauteur aux dents très usées.

Avantages

Les avantages de la restauration de type CEREC

  • La restauration en céramique de type CEREC offre de nombreux avantages d’un point de vue technique. La couronne étant fabriquée et posée au cours d’un seul rendez-vous, il est possible de conserver une plus grande portion saine de la dent. En effet, le lien de collage qui unit la dent à la céramique est reconnu pour être plus fort au niveau de l’émail sain et il permet de conserver certaines parois qui devraient être retirées si la restauration était faite en deux visites. Selon les études scientifiques, la restauration en céramique de type CEREC redonne 98% de la force d’une dent naturelle vierge. Elle offre ainsi une meilleure durabilité que les obturations en composite blanc;
  • Comme cette technologie permet au patient de recevoir la restauration en une seule visite, une seule anesthésie est requise. De plus, aucune restauration provisoire n’est nécessaire, ce qui constitue un avantage certain, car celle-ci tend à être fragile, à décoller et peut occasionner des douleurs passagères au contact du froid. De plus, dans le cas d’incrustations temporaires, la restauration provisoire n’étant maintenue qu’avec un ciment temporaire, la dent restante n’est pas encore aussi solide et est plus à risque de se casser;
  • La technologie CEREC utilise aussi une caméra numérique ou vidéo, selon la génération utilisée par le dentiste. Cette caméra permet de créer un modèle en 3D à partir duquel la pièce de céramique est conçue. Cela élimine le besoin de prendre des empreintes avec des matériaux standards, qui peuvent être difficiles à tolérer ou donner des haut-le-cœur à certaines personnes.

Les avantages de la céramique

  • La céramique dentaire est le matériau qui ressemble le plus à l’émail dentaire à la fois en raison de sa rigidité, de sa texture et de sa façon de réagir aux variations de température lorsque l’on mange;
  • En plus d’être biocompatible, la céramique dentaire redonne de la force à une dent abîmée;
  • La céramique procure un grand confort de mastication, et son usure est comparable à celle des dents naturelles.

Désavantages

  • La restauration en céramique de type CEREC est plus coûteuse qu’une restauration en amalgame (obturation grise) ou en composite (obturation blanche);
  • Une épaisseur et une largeur minimale de la substance dentaire naturelle sont requises afin d’obtenir une bonne résistance;
  • Finalement, il faut prendre en compte les délais de fabrication des restaurations (dessin, usinage et cuisson). Pour la majorité des cas de plus de 4 unités, il est préférable d’effectuer la mise en bouche des restaurations lors d’une seconde visite. Dans ce cas, une empreinte est prise (soit avec un matériau viscoélastique, soit avec l’appareil CEREC puis envoyée au laboratoire par voie électronique). Dans le cas où 2 visites seraient nécessaires, le dentiste prépare des restaurations provisoires. Les restaurations permanentes seront fabriquées soit par un laboratoire dentaire externe ou par un membre de l’équipe à l’aide de la technologie CEREC. Lorsque les restaurations sont fabriquées à la clinique, cela permet souvent de diminuer le délai de fabrication par rapport aux cas qui sont envoyés au laboratoire externe.

Risques et conséquences de ne pas traiter

  • Fracture dentaire;
  • Possibilité de devoir avoir recours à un traitement de canal si la fracture se dirige vers la partie vitale de la dent;
  • Perte de la dent si la fracture est trop profonde.

Étapes et délais du traitement

  • La première étape de la conception de la restauration en céramique de type CEREC consiste à capter les images de la préparation faite par le dentiste à l’aide d’une caméra numérique ou vidéo selon la génération de l’appareil utilisé;
  • Ensuite, la restauration est créée virtuellement à l’aide d’un programme informatique spécialisé. Le dentiste peut alors analyser la préparation, définir les contours et dessiner la restauration en 3D à l’aide de plusieurs outils virtuels. Cela s’apparente à du dessin technique utilisé dans plusieurs domaines technologiques. On parle souvent de technologies CAD-CAM (conception assistée par ordinateur – usinage assisté par ordinateur [Computer Assisted Design-Computer Assisted Manufacturing]). Le dessin est par la suite envoyé à une chambre d’usinage;
  • Le dentiste choisit la couleur et la dimension du bloc de céramique à tailler. Il existe une grande sélection de teintes très esthétiques et des blocs avec un dégradé de couleurs qui permettent d’offrir au patient une restauration se mariant parfaitement avec la teinte naturelle de ses dents. Certaines céramiques sont également plus résistantes à la fracture (E-MAXmc), et sont indiquées pour renforcer une dent courte qui a perdu de la hauteur au fil des années par usure (attrition) ou une dent fragile chez un patient qui serre ou grince des dents (bruxisme). Il existe aussi une catégorie de bloc de matériaux composites pressés (famille de polymères comme les obturations blanches) qui peuvent être utilisés dans les mêmes cas que ceux cités précédemment. La dimension du bloc est établie par le logiciel en fonction de la grosseur de la restauration à accomplir;
  • L’étape suivante consiste à insérer le bloc de céramique sélectionné dans la chambre d’usinage. Cet appareil est pourvu de deux instruments rotatifs en 4 axes, qui taillent le bloc et reproduisent le dessin 3D créé par ordinateur. Un jet d’eau et d’huile permet de contrôler la température et de diminuer la friction afin d’obtenir une coupe très précise du bloc de céramique. On compte entre 5 et 20 minutes de délai d’usinage en fonction du type de restauration, de bloc et de l’appareil d’usinage utilisé;
  • Certains blocs nécessitent une cuisson pour atteindre leur pleine force. C’est le cas des céramiques E-Max et du zircon. D’autres céramiques peuvent être glacées et cuites au four pour en améliorer la résistance ou pour les colorer afin d’obtenir une esthétique supérieure. Cette étape demande plus de temps et c’est pourquoi ce type de restauration est légèrement plus dispendieux.
  • La pièce est ensuite collée avec un ciment de résine ou de verre ionomère dans ou sur la dent du patient. La restauration est polie et aucun délai n’est nécessaire avant de pouvoir manger.

Coût

Le coût des couronnes CEREC est semblable ou moindre à celui des couronnes fabriquées en laboratoire et varie selon le type de bloc ou matériau utilisé. Toutefois, étant donné qu’un seul rendez-vous est nécessaire, vous économisez à la fois temps et argent.

Entretien

  • Les couronnes dentaires nécessitent le même entretien que les dents naturelles, à savoir un brossage régulier (2 à 3 fois par jour), l’utilisation de la soie dentaire et des visites de routine chez votre dentiste (1 à 2 fois par année).

Restrictions

Solutions alternatives

Veuillez noter que les indications cliniques pour chaque restauration sont différentes.

Votre dentiste fera le bon diagnostic et vous proposera les solutions de traitement possibles en fonction de votre situation particulière. Aucune règle générale ne s’applique dans un choix de traitement.