Plaie à la bouche qui ne guérit pas

Définition

Une plaie dans la bouche qui ne cicatrise pas et qui perdure au-delà de deux semaines peut être un signe précurseur d’un cancer de la cavité buccale.

La plaie prend souvent la forme d’une petite cavité creusée dans la muqueuse de la bouche.

Symptômes et douleurs liés

  • Une lésion durant plus de deux semaines;
  • Des saignements au contact de la plaie;
  • Une plaie de ce type n’entraîne pas systématiquement de douleurs. Il demeure primordial, néanmoins, de consulter un dentiste malgré l’absence d’inconfort.

Facteurs de risque

  • Le tabac et cannabis;
  • Une grande consommation d’alcool;
  • La consommation combinée de tabac et d’alcool (augmentation du risque de 30%);
  • L’exposition prolongée et répétée des lèvres au soleil;
  • Une alimentation pauvre en fruits et légumes;
  • Le VPH (infection au virus du papillome humain);
  • Une mauvaise hygiène buccodentaire;
  • La prédisposition génétique (les hommes sont plus touchés que les femmes);
  • L’âge (les risques augmentent après 40 ans).

Conseils d'urgence

Une plaie dans la bouche qui tarde à guérir est un motif suffisant pour prendre rendez-vous avec votre dentiste, et ce, dans les plus brefs délais, afin de faire examiner celle-ci. Il est préférable de réagir rapidement, dans la mesure où une détection précoce de lésions cancéreuses augmente le taux de réussite des traitements et, par le fait même, les chances de survie. Un diagnostic rapide permettra de diminuer les risques de complications.

Solutions

Dans le cas où le dentiste consulté suspecte la présence d’un cancer de la cavité buccale, un suivi sera recommandé auprès d’un oncologue, médecin spécialiste du cancer. La recommandation de traitement dépendra du stade de la maladie, de l’emplacement et de la grosseur de la tumeur, des effets engendrés par le traitement sur la condition du patient et de l’état de santé globale de la personne atteinte.

En fonction de l’ensemble de ces facteurs, l’oncologue pourra recommander une chirurgie, de la radiothérapie et/ou de la chimiothérapie

Conseils de prévention

Étant donné que plusieurs facteurs de risque du cancer de la bouche sont incontrôlables, il est recommandé de modifier certaines habitudes de vie reliées à des conditions qui peuvent être contrôlées afin de diminuer au minimum les risques de contracter la maladie.

Certaines recommandations peuvent s’appliquer, dont

  • L’arrêt de la consommation de produits du tabac;
  • L’arrêt de la consommation combinée de produits du tabac et d’alcool;
  • Une consommation modérée d’alcool;
  • Le maintien de saines habitudes de vie;
  • Le maintien de bonnes mesures d’hygiène buccodentaire.

Enfin, il est fortement conseillé de prendre rendez-vous une à deux fois par année avec votre dentiste pour un nettoyage (prophylaxie) et un examen complet de la bouche. Cet examen permet notamment d’agir à titre préventif lorsque des problèmes, dont certains plus graves comme des tumeurs cancéreuses, se manifestent.